Fiche métier : Qu’est-ce qu’un infopreneur ?

Fiche métier : Qu’est-ce qu’un infopreneur ?

Depuis quelques années, beaucoup de nouveaux métiers de l’internet sont apparus, comme le blogging, le dropshipping ou encore l’affiliation, tous ces termes ne vous sont sans doute pas familiers, c’est pourquoi nous allons aborder aujourd’hui le métier d’infopreneur.

Le terme infopreneur est de plus en plus utilisé. Ce métier apparut il ya maintenant quelques années, s’est démocratisé, mais reste cependant peu connu.

Un infopreneur est une personne travaillant sur internet, et qui y rassemble, organise et diffuse de l’information, dans un but commercial. L’infopreneur vend des informations qu’il connaît ou qu’il collecte sur un sujet, le plus souvent pour apporter une solution à un problème qui bloque beaucoup de gens à travers des contenus digitaux.

L’infopreneur travaille généralement en solitaire. Son objectif ? Vous permettre l’accès à un savoir de manière simple, intuitive pour vous simplifier la vie. L’infopreneur vend des infoproduits, c’est-à-dire des contenus le plus souvent exclusivement numériques, des livres numériques, des formations en ligne, des contenus vidéos et audios, des conférences en ligne, des logiciels ; mais également des séminaires ou des produits physiques.

Internet est un très grand marché qui offre des millions de clients potentiels allant d’une petite entreprise à un particulier en passant par des auto-entrepreneurs ou même des infopreneurs en devenir. Ce métier peut en faire rêver plus d’un, cependant il est essentiel pour réussir d’avoir un bon réseau, car être infopreneur est extrêmement difficile lorsqu’on est seul. L’enjeu est donc de générer le plus de trafic possible grâce à la prospection sur les réseaux sociaux. Un infopreneur doit par exemple être capable sur son compte Instagram de liker plusieurs centaines de posts quotidiennement, voire de les commenter, en s’aidant généralement d’un copier-coller, dans le but d’augmenter son nombre d’abonnés.

Les renseignements concernant ces abonnés sont analysés et distingués par segments (sexe, tranche d’âge, profession, etc.), à l’image de l’utilisation qui pouvait être faite de Facebook, avant l’arrivée il y a un an des RGPD, pour récolter de la data – grâce au programme Facebook Business Manager – ou encore, à l’image des traditionnelles campagnes d’emailing.

Ainsi, si l’on reprend l’exemple de « l’outil » Instagram et de la nécessité d’augmenter le nombre d’abonnés, un individu d’une trentaine d’années avec deux enfants en bas-âge a de plus grandes chances d’acheter des couches qu’un autre individu. Lorsque l’individu « parent » s’abonne au compte de l’infopreneur, l’information sur la parentalité est prise par l’infopreneur et celle-ci peut être vendue pour servir lors d’une campagne de marketing d’une marque de couches. L’abonné verra dès lors apparaître dans son « feed » Instagram une publicité sur les couches, parmi le contenu émanant des comptes que celui-ci suit.

Pour vivre de ce métier, il faut devenir une référence dans un certain domaine. Il faut donc gagner la confiance des potentiels clients. C’est en quelques sortes le principe du consulting ou du mentoring. Un consultant dispose d’une expérience dans un domaine qui peut aider d’autres personnes à progresser dans ce même domaine, à un certain niveau moyennant une rémunération.

Aujourd’hui l’infoprenariat est en pleine expansion. Si vous pensez avoir des connaissances à partager, il ne vous reste plus qu’à démarrer votre activité pour cela un petit budget est suffisant, environ moins de 200 euros pour des logiciels de départ. Pour vous faire un 1er avis, il existe également des salons d’infopreneurs qui voient le jour.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

My Office Privé

GRATUIT
VOIR