LES AIDES À L’EMBAUCHE POUR L’EMPLOYEUR

LES AIDES À L’EMBAUCHE POUR L'EMPLOYEUR

Vous souhaitez recruter ? Malgré tous les avantages que cela peut représenter pour votre entreprise, l’embauche d’un salarié est un processus coûteux et risqué. Afin de lutter contre le chômage et combattre certaines discriminations, il existe des aides à l’embauche. De manière générale, ces aides prennent la forme d’exonérations d’impôts (sur les bénéfices), d’exonération de cotisations sociales ou encore d’allègements fiscaux. Cependant tous les domaines ne peuvent pas en bénéficier.

Pour encourager la formation des jeunes en alternance et en contrat d’apprentissage, des réductions générales sur vos cotisations patronales peuvent s’appliquer, comme la créance de taxe d’apprentissage dite bonus alternant, à destination des entreprises d’au moins 250 salariés, comptant plus de 5 % de jeunes en apprentissage ou en alternance. L’employeur peut bénéficier d’un montant maximum de 3 000 € à 4 000 € à la conclusion du contrat pour les apprentis reconnus comme travailleurs handicapés.

Le CUI-CIE (contrat unique d’insertion – contrat initiative emploi) et le CUI – CAE (contrat unique d’insertion – contrat d’accompagnement dans l’emploi) pour l’embauche d’un demandeur d’emploi, engendre des aides régionales à l’insertion professionnelle dans la limite de 47 % du SMIC horaire brut versé pendant 24 mois maximum pour le CUI – CIE, et dans la limite de 95 % du SMIC horaire brut pendant 24 mois maximum pour le CUI – CAE.

Jusqu’au 31 décembre 2019, le gouvernement expérimente des emplois francs. Quelle que soit leur localisation en France (y compris DOM), toutes les entreprises et associations peuvent bénéficier des emplois francs. Le montant de l’aide est de 15 000 € sur 3 ans pour un recrutement en CDI et 5 000 € sur 2 ans pour un recrutement en CDD d’au moins 6 mois. Ces montants sont proratisés, c’est-à-dire proportionnels, en fonction du temps de travail et de la durée du contrat.

Qui peut y prétendre ? Les entreprises implantées dans certains secteurs géographiques connaissant des difficultés socio-économiques : les zones géographiques portant les appellations ZRR (zones de revitalisation rurales), ZRD (zones de restructuration de la défense) ou QPV (Quartiers prioritaires de la ville) sont concernées. Les employeurs en ZRR peuvent obtenir une exonération de charges patronales pendant 1 an pour l’embauche de leur 1er à leur 50 ème salarié.

Pour disposer de ces aides, il faut s’y prendre un peu à l’avance, les démarches sont à votre charge et peuvent se faire sur le site emploi.gouv.fr.

Alors n’hésitez plus ! Dans le cas où, comme pour beaucoup de personnes, ce genre de démarches administratives n’est pas fait pour vous, My Office Privé s’en occupe et vous assure une gestion de vos démarches dans les plus brefs délais.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

My Office Privé

GRATUIT
VOIR