fbpx

Auto-entrepreneur : comment cumuler les activités ?

Catégorie : actualités
6 mars 2019
Aucun commentaire

Porter plusieurs casquettes est tout à fait possible lorsque l’on travaille à son compte. Un auto-entrepreneur (ou micro-entrepreneur) a le droit d’exercer deux activités, on parle dans ce cas d’activités mixtes, il suffit d’en

informer son CFE (Centre de formalités des entreprises).

On peut  par exemple gérer une marque de prêt-à-porter (activité commerciale) et exercer la profession de psychologue (activité libérale).

Sans entrer dans les détails, les activités exercées par l’auto-entrepreneur sont regroupées sous la même enseigne, c’est-à-dire sous le même numéro SIRET, et donc sous la même micro-entreprise.

 

En ce qui concerne la comptabilité de l’entreprise à activités mixtes, celle-ci est double : il faut effectivement faire une comptabilité par activité.

Les cotisations sociales et fiscales sont différentes en fonction de l’activité exercée, le taux allant de 12,8% à 22%, selon la nature de l’activité et selon que l’activité soit liée, ou non, avec la seconde. De même, les revenus déclarés sont imposables selon le taux qui correspond à la nature de chaque activité. Il peut par exemple s’agir d’un revenu généré par une activité commerciale (BIC : Bénéfices industriels ou commerciaux) ou non (BNC : Bénéfices non commerciaux).

 

Cependant il n’y a qu’une déclaration de chiffre d’affaires à faire.

Le calcul du chiffre d’affaires et de la TVA ne se fait pas par activité mais bien dans son ensemble : c’est la somme des activités cumulées au sein de l’auto-entreprise. Quant à cumuler plusieurs micro-entreprises, là ce n’est pas possible.

Lors de la création d’une micro-entreprise, il faut définir le domaine d’activité de celle-ci. Or l’activité principale de l’auto-entreprise est celle qui génère le plus de chiffre d’affaires, c’est celle-ci qui va ensuite déterminer le CFE et le code APE (activité principale exercée).

L’auto-entrepreneur a donc le droit de cumuler deux activités sous ce même statut. L’important est de respecter certaines conditions, comme ne pas dépasser les plafonds établis par la loi pour chacune des activités.

Mots clés de l'article
| | | |
Ajouter un commentaire :
Vous aimerez également ...
Tout afficher
2 juillet 2020
La domiciliation pour s’échapper, vous y avez pensé ?

La domiciliation pour s’échapper, vous y avez pensé ?
Désormais, une majorité de franciliens espère fuir Paris « dès que possible ».

Pour les millions de personnes qui habitent en région parisienne, le rythme effréné de la ville et le stress inhérent peuvent facilement encourager à quitter la capitale au plus vite.

D’autant que l’impact du confinement et l’expérience du télétravail auront été pour certains un élément déclencheur.

Aucun commentaire
28 mai 2020
Fonds de solidarité – Délai étendu et règles d’obtention élargies

Le dispositif pour bénéficier du fonds de solidarité pour les entreprises touchées par la crise du Covid-19 a été prolongé et les conditions d’octroi précisées. Pour rappel, le fonds de solidarité permet aux professionnels en difficulté de recevoir deux aides versées par l’État et les régions : une première aide de 1.500 € maximum, dite « Volet […]

Aucun commentaire
14 mai 2020
Offre spéciale – Déconfinement : jusqu’à 66 % de réduction sur nos tarifs

L’activité économique reprenant son cours, nous avons créé des prestations exceptionnelles à des prix abordables pour aider les entreprises (TPE/PME), les indépendants, les artisans et les commerçants, à se relancer, à obtenir des subventions gouvernementales ou régionales accessibles, ou pour mettre en place un plan d’action de reprise. Aides – Conseils – Accompagnement Vous pouvez […]

Aucun commentaire
7 mai 2020
COVID-19 et Entreprises : les mesures d’aide de la région Île-de-France

Le déconfinement est un casse-tête pour toutes les entreprises franciliennes. À défaut de véritable mode d’emploi pour sortir de cette situation inédite, la région Île-de-France propose une brochure apportant des réponses aux entreprises. Un guide très complet s’adressant à tout type d’entreprise (TPE/PME, artisans, commerçants, micro-entrepreneurs ou autres indépendants),  téléchargeable ici. Plan d’urgence : • Comment obtenir […]

Aucun commentaire
5 mai 2020
My Office Privé aide les entreprises à obtenir le prêt Rebond et les divers prêts garantis par l’État

Nous sommes présents pour aider les chefs d’entreprise et futurs chefs d’entreprise à obtenir leurs financements. Nous nous occupons d’établir le document incontournable que tout dirigeant, créateur d’entreprise ou repreneur doit faire, à savoir le prévisionnel financier qui permet de traduire de façon chiffrée les besoins de financement. Pour cela, les pièces à nous fournir […]

Aucun commentaire
28 avril 2020
TPE et PME : Chefs d’entreprise, découvrez le prêt rebond, un prêt à 0%

Les crédits « rebonds » permettent d’emprunter, sans aucune garantie ni frais de dossier, de 10.000 € à 100.000 € à taux zéro sur sept ans. Cette forme de prêt sans intérêts a été mise en place par les Conseils régionaux, suite au coronavirus, pour aider les TPE et PME en difficulté de trésorerie. Le prêt « rebond » […]

Aucun commentaire
velit, et, ipsum dolor dictum sed felis felis dolor.